Le jardinage pour paresseux

Depuis que je me suis mise à faire pousser quelques plantes sur ma terrasse, j’y prends goût. Qui l’eût cru ? Pas moi en tout cas ! Parce que même un cactus, quelques années en arrière, n’avait aucune chance de survie : je n’avais vraiment pas la main verte. Quand je vois aujourd’hui ce qui pousse sur ma terrasse, je trouve que je m’en sors plutôt bien. Ceci dit, je reste adepte du jardinage pour les paresseux. Je suis donc allée farfouiller à la médiathèque à la recherche de quelques ouvrages pour me donner des idées. Voici mes deux préférés !

Un jardin autosuffisant en 30 minutes par jour, d’O. Diez (édition Larousse)

Ce qui m’y a plu ? Découvrir autant de variétés de légumes. Pour le poivron par exemple, saviez-vous qu’il existe le Golden Belle, le Clio, le Canape, le Ludo, etc. ? Maintenant que j’ai des adresses de maraîchers en ligne, je compte bien élargir ma collection de semences. Dans cet ouvrage, ce sont des modèles en carrés qui sont proposés, l’idée étant de regrouper entre eux les légumes qui s’apprécient. Après tout, c’est là une bonne façon de jardiner, un peu, et de laisser faire la nature, beaucoup ! On y découvre également quels sont les légumes à ne surtout surtout pas mettre ensemble. Fort bien utile. Je sais maintenant pourquoi mon pied de concombre n’a pas survécu près de celui de la courgette…

Culture des fruits et légumes en pots insolites, de A. Mikolujski (édition Marabout)

Ce livre pourrait, je pense, motiver les plus récalcitrants au jardinage, tant il est original. L’idée ? Réutiliser les barquettes en aluminium du traiteur, les pots de crème, les bouteilles en plastique et compagnie pour jardiner. Une jolie faconde faire du zéro déchet, non ? L’ouvrage donne des conseils pour la plantation (plutôt semis ou plants), des techniques de cueillettes et de conservation. De pus, il fournit des idées pour faire pousser, dans ces pots insolites aussi bien des fruits que des légumes, des aromates ou encore des fleurs comestibles. A l’occasion, je testerai bien la capucine. Et ces navets, ne sont-ils pas mignons ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s